(Lewis JOLY/SIPA) En bref

  • Selon les résultats définitifs , REMet son allié du MoDem s’adjugent 351 sièges. L’alliance entre Les Républicains et l’UDI décroche 131 sièges. Le PS n’obtient que 29 sièges. LFI obtient 17 élus et le PC, 10. Le FN obtient 8 sièges. EELV disparaît pratiquement de l’Assemblée, avec un seul élu
  • L’abstention, elle, bat un nouveau record pour des législatives, avec près de 57%. Un record aggravé par rapport au premier tour (51,3%).
  • Plusieurs sortants en difficulté sont finalement élus: le patron du groupe socialiste Olivier Faure, le communiste André Chassaigne, ou encore Eric Woerth et Eric Ciotti à droite et le président de l’UDI Jean-Christophe Lagarde. Protégés par la REM, les anciens ministres Stéphane Le Foll et Sylvia Pinel gardent leurs sièges. Sont en revanche battus: les anciens ministres Marisol Touraine, Jean-Jacques Urvoas, Najat Vallaud-Belkacem et Myriam El Khomri et la députée LR Nathalie Kosciusko-Morizet. Même sort pour le chef de file des frondeurs PS Christian Paul ou le numéro 2 du FN Florian Philippot ou le bras droit de François Fillon, Jérôme Chartier.

Suivre notre direct :

7h00 – Majorité absolue pour En Marche! et le MoDem

Le mouvement La République en Marche allié au MoDem a obtenu la majorité absolue à l’Assemblée nationale, avec 341 sièges sur 566, hors les 11 sièges des Français de l’étranger, a annoncé lundi le ministère de l’intérieur. En Marche! a remporté 300 sièges de députés et le MoDem 41.

Sur les onze circonscriptions de l’étranger, dix doivent revenir à En Marche! et la dernière à l’UDI, ce qui donnerait une majorité de 351 sièges sur 577 au mouvement d’Emmanuel Macron.

Au total, sans les circonscriptions des Français de l’étranger, dont les résultats doivent être publiés officiellement lundi, il y a eu 18.016.245 suffrages exprimés, sur 46.329.122 inscrits, soit une abstention de 56,83%.

En Marche! a obtenu 42,96% des voix, suivi de LR, 22,34%, du FN 8,83%, du MoDem 6,03%, du PS, 5,65%, de La France insoumise 4,85%, de l’UDI 3,02%, des divers droite 1,67%, des divers gauche 1,46%, du PCF 1,21%.

7h00 – Macron a toutes les cartes mais pas de blanc-seing, pour la presse

Un "tsunami" Macron, certes moins écrasant que prévu, a déferlé sur la France lors des législatives, selon la presse de lundi, qui rappelle toutefois qu’en s’abstenant massivement, les électeurs ont refusé toute "carte blanche" au président. "Macron fait chambre à part" (Libération), "Après l’Elysée, l’Assemblée" (Le Figaro), "Le pari gagné" (Les Echos): le nouveau président et sa majorité absolue de députés En marche! font les gros titres.

Dernières vidéos